le codep présent au Forum des associations du 3 septembre 2016 à Carcassonne

1er Stage codep 11 validant adultes + jeunes  à carca olympique + AG élective dimanche 11 décembre 2016

Prochains Stages dans l'Aude

Interclubs 18 juin Carca.

Les pages des clubs audois

Stage Interclubs 18 juin à Carcassonne

Le Samedi 18 Juin 2016  à Carcassonne

 

De 10H00 à 12H00 cours d’armes au lac de La Cavayère

 

Repas / Pic Nic (chacun amène ce qu'il lui plaît)

Suivi de l'AG du CODEP à 15H00

Les infos au complet dans cette affiche à diffuser...
interclubs 18 juin 2016 affiche.pdf
Document Adobe Acrobat 238.7 KB

Choc des cultures

 

Pour tout voyageur, le pays du Soleil levant exerce une force de fascination.

 

Pour tout aïkidoka, un voyage au Japon est une forme de révélation.

 

En avril dernier, la Ligue du Languedoc Roussillon a organisé un voyage de groupe pour découvrir  la culture nippone en immersion et  la pratique de l’aïkido en commando. Les gens du Sud sont donc partis à l’Est, via une escale en Allemagne : sept  heures de décalage horaire, et un atterrissage en douceur.

 

Comment dire le choc et l’émerveillement ? Et par où commencer ?

 

Par les choses du quotidien et tous ces gens disciplinés, impeccablement rangés en files sages devant chaque rame de métro, hyperconnectés sur leur  smartphone, leur  portefeuille confiant dans la poche arrière, le sac à main béant, sac à main féminin ou masculin d’ailleurs.  Tokyo mégalopole ultramoderne aux immeubles  illuminés se dressant antisismiquement, aux rues étonnamment propres où les voitures électriques ne klaxonnent pas et ne polluent pas, alors que les centrales nucléaires qui les alimentent polluent mortellement  après chaque catastrophe, où il est strictement interdit de fumer, alors que votre voisin de table au restaurant le peut dans sa zone fumeur,  où aucun papier ne traîne, alors que la recherche d’une poubelle relève du jeu de piste ? Même les camions  de graviers brillent de tous leurs chromes, alors que chez nous ils laissent des trainées boueuses en sortant des chantiers urbains.  

 

Par la magie des mots et la politesse extrême érigée en art de vivre. Les filles en kimono croisent les filles habillées en  icônes de mangas, les costumes noirs et sobres des Tokyoïtes s’affichent à côté de ceux des sumos. Le mythique Mont Fuji au blanc sommet sur lequel flotte un panache de nuages immaculés se dessine depuis le Shinkansen, train à grande vitesse , à la ponctualité et au confort irréprochables .Les idéogrammes dansent partout, assortis  de  langue anglaise, et ô divine surprise ! du nom des plantes en latin dans les jardins ! Au Japon, il y a donc le japonais, énormément, l ‘anglais, souvent, et le latin, parfois! Étonnant, non ?

 

 

Par ces hôtels aux petites chambres impeccables, avec kimonos fournis, aux bains chauds communs, (onsen) et aux produits de toilette raffinés, aux brosses à dents et rasoirs unidoses, et ces instructions ou recommandations naturellement très utiles en cas de tremblements de terre, tsunamis ou autres éventualités terrifiantes mais tellement banales et intégrées : stocker de l’eau, ne pas sortir, se mettre sous une table, attendre les secours, etc.  Pour le touriste nouvellement arrivé, et qui vient de lire ces consignes,  les sirènes d’une ambulance la nuit  restent très alarmantes. Il se remet avec ces bols de râmen,  gargantuesque bouillon de nouilles agrémenté de poisson ou de viande.

 

Et comment passer sous silence tout de même ou évacuer par bienséance ces toilettes japonaises nickel, aux étonnantes télécommandes et fonctionnalités intimes ? Que ceux qui ne sont jamais ébahis des toilettes japonaises nous jettent la première pierre, mais si le degré d’une civilisation se mesure au raffinement de ses toilettes, alors le nec plus ultra et le summum du raffinement sont atteints. Ces toilettes-là nous manquent, fondamentalement.

 

Par ces parcs et jardins impériaux au cœur des villes, et ces merveilles de cerisiers en fleurs, ces parterres d’azalées géantes, ces étangs centenaires où se reflètent en miroirs temples et palais, tel le temple d’Or, et les carpes koi multicolores, et ces toris rouges, partout.

 

Et la beauté de Kyoto, où, surprise des surprises,  nous avons croisé le regard bleu laser de Christian Tissier en visite lui aussi au cœur de la zénitude,   que le monde est décidément  petit ! Et  le charme de Nara aux mille cloches, et ses daims sacrés en multitude qui prennent la pose avec une petite danse de la tête pour une bouchée de pain au milieu des humains qui les photographient.

 

Et enfin ces rendez-vous magiques pour tout aikidoka : d’abord au Hombu Dojo de l’Aikikai,  au  cours matinal de  6h avec le  Doshu, très souriant et bienveillant au milieu des vieux Japonais bruyants sur nikkyo et des Occidentaux studieux sur ikkyo, dont certains haut gradés français, et où , bonheur des bonheurs, nous avons aussi croisé Christian Tissier, décidemment…  Et ce cours magnifique de finesse  avec l’étonnante Yoko dans son dojo de Kyoto…Comment dire le plaisir de suivre humblement un cours d’aikido au Japon et de comprendre sa langue des signes universelle ?

 

Nous, gens du Sud, n’avions pas apporté des sangliers, mais  pour le Doshu et pour Yoko, de la blanquette de Limoux offerte par notre Conseil départemental de l’Aude, et du Chardonnay de propriétaire, et une poterie offerte par l’Agglomération de Montpellier, des cadeaux officiels embarqués avec respect et répartis dans nos valises pour offrir simplement, et prendre la pose avec émerveillement pour une photo souvenir à montrer à nos amis dans nos dojos du Sud et d‘ailleurs,  et donner envie à d’autres à leur tour de faire ou de refaire le grand voyage au pays de l’aikido, là où tout a commencé...

 

Béatrice Navarro

Stage Jeunes 4 juin à Narbonne

Près de 140 jeunes dont 55 Audois ont convergé en bus pour participer au stage d'aïkido de fin de saison, organisé par les 3 comités départementaux FFAAA de L'Aude, du Gard et de l'Hérault samedi 4 juin 2016.
Après une matinée de pratique sous la direction des enseignants de la Ligue, et un pique-nique commun au dojo de la Naïade à Narbonne, ils on pu se rendre à Gruissan pour découvrir le patrimoine local en catamaran et caboter le long de la Côte des Roses.
Une journée bien remplie et riche en découvertes qui a ravi les jeunes, les accompagnateurs et les parents de la belle famille de l'aïkido.
Et rendez-vous pris pour l'an prochain !

Le Stage CODEP du 26 mars en images

Stage CODEP à Carcassonne

Samedi 26 mars

De 9 h 30 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 14 h 30.

Animé par Mare SEYE 6°DAN, membre du collège technique national.

Toutes les infos...
stage mare seye.pdf
Document Adobe Acrobat 663.0 KB
Autorisation parentale à remplir pour les mineurs.
autorisation parentale stage jeunes code
Éditeur Open Office 50.7 KB

Le stage de décembre en photos !

Stage à Castrie (34) le 20 décembre

Animé par Alain Tendron 6°DAN

De 10 h 00 à 13 h 00

Plus d'info sur l'affiche à télécharger...

Stage Castrie 20 12.jpg
Image JPG 112.2 KB

Animation de cours bonus

Sous la direction de Ange ALCIDE 4°DAN BE
Président de la ligue de Guyane


Les 13 - 14 - 16 - 17 - 18 - 19 novembre.


Plus d'info (notamment les lieux) sur le document .pdf à télécharger :

stage ange alcide novembre 2015.pdf
Document Adobe Acrobat 792.4 KB

Stage Interclubs à Couiza

Rencontre annuelle des Arts Aïki 3F2A

Le CODEP dans la presse

Les cadets de la défense s'initient à l'aïkido

Photo du stage CODEP 7 mars 2015

Carcassonne Olympique

Enfants

Animé par Corinne ANDRIEU 2°Dan et Mickael OLIVIER 2°Dan

Stage de Luc Mathevet à Limoux

Samedi 24 janvier

Stages de décembre : les photos

L'aïkido pour tous !

 N'oubliez pas pour vous  et pour ceux qui vous entourent ce que vous apporte la pratique de l'aïkido, faites passer le mot, invitez vos amis à découvrir notre discipline !

  La pratique de l'aikido est une des rares disciplines qui ne nécessite pas de commencer en septembre avec tous les débutants. La notion de débutant existe mais n'a pas la même portée en aïkido, venez découvrir comment et pourquoi...

Venez nombreux !!!